Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 19:21

21-juin-2010-013.jpg

Difficile de lire! Hein?

Repost 0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 07:32

IMG 0001

Pour l'automobile club, c'est pas nous, on est en vélo, peuchère! La Marseillaise est le journal quotidien et vaguement footballo-communiste en PACA.

Repost 0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 08:25

Je vous mets en ligne cet enregistrement à Saint Amant de Malaise vagal.

Repost 0
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 15:07

fevrier mars 2010 011Lou carnaval dei la Plaine

(Marseille 7 mars 2010)

 

A Notre Dame du Mont, la déambulation hurle à plein « pamouns » la Libertat. Cette fois entre l’Occitanie et l’anarchie, la jonction est faite sous les masques grotesques et les maquillages du carnaval de la Plaine. Sur la passerelle, on entend un chant basque monter vers le ciel et toucher la voute céleste. Le firmament ne craque pas et quoique couvert nappe la rue d’Aubagne envahie par les tambourins déchainés qui scandent des chansons espagnoles de la guerre civile. La farine vole sur les visages, et l’on se passe fraternellement du vin et des bières malheureusement aux consonances germaniques. Sous son masque antique et africain, le maitre de cérémonie lance « Au cul la vieille », Il ne parle pas de Chantal Jouanno (ca nous change un peu) mais de cette ancienne rengaine appelant le retour du printemps. Les voix occitanes s’emparent de Noailles une fois par an et remplace le Kabyle et le créole cap verdien. On entend parfois s’élever de l’italien au métro, c’est la Lega qui monte comme un cri de ralliement se voulant « Chourmo » de cette union qui ne se fera pas dans les urnes ce dimanche.

Un dandy à la coiffure rose et au costume en damier, qui chantait encore des chansons paillardes ou« J’aime regarder les filles… « entonne Kalinka accompagné par une accordéoniste aux lèvres purpurines.  Il lance le vieux slogan anti-fasciste « Couscous, aïoli, paella même combat » La foule acquiesce et reprend se leitmotiv culinaire.

 

De retour sur la place Jean Jaurés, cette bonne humanité se prépare au jugement dernier. On fait le procès de l’identité nationale et l’on écarte ceux qui ne vivent pas au cœur de la Plaine. « Boulégue ! Estranger du boulevard Chave ! Espèce d’auvergnat» Le feu gagne les esprits comme il gagnera la Grèce promptement et bientôt est incendié la poule aux œufs d’or ou le Coq français. Est ce la crise qu’on conjure d’avance, la triste figure de fevrier mars 2010 008Besson ressuscité en gallinacé, lui qui caquète pour chasser de la basse cour jusqu’aux plus acharnés défenseurs de la Franzitude ? Une chose est sure, l’Occitanie sert de refuge à tous ceux qui ne se définissent pas dans la culture étriquée d’un misérable ministère. Aïoli ! Mon commandant ! Repos.

Repost 0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 21:10

Tu que siás arderosa e nusa 

Tu qu'as sus leis ancas tei ponhs 

Tu qu'as una vòtz de cleron 

Uei sòna sòna a plens parmons                       

Ò bòna musa. 

 

Siás la musa dei paurei gus                             

Ta cara es negra de fumada 

Teis uelhs senton la fusilhada 

Siás una flor de barricada                               

Siás la Venús.                                     

 

Dei mòrts de fam siás la mestressa,

D'aquelei qu'an ges de camiá

Lei gus que van sensa soliers

Lei sensa pan, lei sensa liech 

An tei careças.

 

Mai leis autrei ti fan rotar,

Lei gròs cacans 'mbé sei familhas

Leis enemics de la paurilha 

Car ton nom tu, ò santa filha 

Es Libertat. 

 

Ò Libertat coma siás bela 

Teis uelhs brilhan coma d'ulhauç 

E croses, liures de tot mau,

Tei braç fòrts coma de destraus

Sus tei mamèlas. 

 

Mai puei, perfés diés de mòts raucs, 

Tu pus doça que leis estelas 

E nos treboles ò ma bela 

Quand baisam clinant lei parpèlas

Tei pès descauç. 

 

Tu que siás poderosa e ruda 

Tu que luses dins lei raions

Tu qu'as una vòtz de cleron 

Uei sòna sòna a plens parmons 

L'ora es venguda.

Repost 0
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 09:57

La Gwadloup sé tannou 

Refrain:

La Gwadloup sé tannou
La Gwadloup sé pa ta yo
Yo péké fè sa yo vlé
Adan péyi annou

bis

Liyannaj kon pwofitasyon
Biten a Gwadloupéyen
Gwadloup la nou and’y la
Soley la ja ka chofé

Ou vini ka manjé nou
Ou vini aswafé nou
On biten nou ké di vou
Sin ti’ bobo tini longan

Ref

Siwè on pèp an larila
Pa mandé nou poukisa
La konsyans ka boujoné
La gwadloup vinn ékléré

Nou tinn dinité kouraj
Nou kay adan sa listwa
Gwadloupéyen gadé lespwa
Pou tou a milé an bwanka

Ref

Ou manké nou rèspé
Ou lévé anlè tab la
& poutan nou vinn mandé
Pou’w pésa négosyé

Sel biten ki f'mwan lapenn
Sé dè vwè’w lévé si nou
Lè nou montwé’w nou sanblé
Gwadloupéyen o konba

 


 

Repost 0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 09:59

Le gibier sans papiers a du souci à s'faire
Le chasseur assermenté renifle les tanières
Le Ministère de la Chasse aux Immigrés
A ordonné une battue brutale et sans pitié
Ils ont lâché les chiens, les matraques et les Tasers
Opération Gestapo, nettoyage au Kärcher
La nouvelle circulaire de la haine est très claire
C'est tout l'monde dehors à coup de grosses rangers


Objectif 25 000 reconduites à la frontière
Ordre, sentence, décret du Ministère
Fais sonner l'alerte, la chasse est ouverte
Plus rien ne les arrête, la chasse est ouverte
Objectif 25 000 reconduites à la frontière
Ordre, sentence, décret du Ministère
Appel à Résistance, la chasse est ouverte
C'est l'état d'urgence, la chasse est ouverte

Monsieur le Président a dit à Monsieur le Ministre
De dire à M'sieur l'Préfet de faire péter les registres
De remplir les charters, les consignes sont très claires
A la porte les métèques, on veut que des peaux claires
Les ordres sont : usez de méthodes efficaces
Appel à délation pour expulser les sales races
Paris a des faux airs d'un Vichy sous Occupation
Réminiscence d'une époque, le fantôme s'appelle Papon
La milice républicaine est passée à l'action
Elle a raflé les mômes dans les cours d'récréation
Elle traque jusque dans les églises et les mosquées
Dans les usines, les gares et les universités
Cours, mon frère ! Cours, ma soeur !
Cours pour être libre, moi je sais qu'tu as peur
Cours dans l'indifférence du peuple de France
Ils ont voté, et maintenant Silence.

Chut...

Ref

Un enfant vient de naître, la chasse est ouverte
Une femme se jette par la fenêtre, la chasse est ouverte
C'est la sortie de l'école, la chasse est ouverte
Au berceau, à l'hôpital, la chasse est ouverte
Aux armes, Citoyens !, la chasse est ouverte
Du 1er au 31, la chasse est ouverte
Automne, hiver, printemps, été, la chasse est ouverte
Samedi, dimanche et jours fériés, la chasse est ouverte


Ref
Repost 0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 09:53

Nous dont la lampe, le matin
Au clairon du coq se rallume
Nous tous qu'un salaire incertain
Ramène avant l'aube à l'enclume
Nous qui des bras, des pieds, des mains
De tout le corps luttons sans cesse
Sans abriter nos lendemains
Contre le froid de la vieillesse.

 

REFRAIN
Aimons-nous, et quand nous pouvons.
Nous unir pour boire à la ronde.
Que le canon se taise ou gronde.
Buvons (ter).
A l'indépendance du monde !


Nos bras sans relâche tendus.
Aux flots jaloux, au sol avare.
Ravissent leurs trésors perdus.
Ce qui nourrit et ce qui pare .
Perles, diamants et métaux.
Fruit du côteau, grain de la plaine .
Pauvres moutons, quels bons manteaux.
Ils se tissent avec notre laine !

 

Quel fruit tirons nous du labeur .
Qui courbe nos maigres échines ?
Où vont les flots de nos sueurs ?
Nous ne sommes que des machines.
Nos Babels montent jusqu'au ciel..
La terre nous doit ses merveilles :
Dès qu'elles ont fini le miel.
Le maître chasse les abeilles..

 

Mal vétus, logés dans des trous,
Sous les combles, dans les décombres
Nous vivons avec les hiboux
Et les larrons amis des ombres ;
Cependant notre sang vermeil
Coule impétueux dans nos veines ;
Nous nous plairions au grand soleil,
Et sous les rameaux verts des chênes.

 

 

A chaque fois que par torrents
Notre sang coule sur le monde,
C'est toujours pour quelques tyrans
Que cette rosée est féconde ;
Ménageons le dorénavant,
L'amour est plus fort que la guerre ;
En attendant qu'un meilleur vent
Souffle du ciel ou de la terre.
Repost 0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 09:30
 Sauf des mouchards et des gendarmes, on ne voit plus par les ecoles, que des enfants, tristes, en larmes, parents instits qui s'affolent, marseille suinte la misère, les heureux même sont tremblants c'est le conseil disciplinaire qui traqu'les désobeissants. Ref 1 Oui mais ca branle dans le manche les mauvais jours finiront, Et gare à la revanche quand tous les profs s'y mettront On flique on teste on évalue, tout ceux qu'on accuse au hasard les profs qui n'ont pas voulu que leurs élèves vivent un cauchemar les discussions en salle des maitres sont remplacées par la terreur sanctions punitions à la tête faites par les zélés inspecteurs Ref 2 Oui mais ca branle dans le manche les mauvais jours finiront, Et gare à la revanche quand tous les parents s'y mettront Demain les gens de l'inspection, refleuriront dans les écoles et appliqueront les sanctions et nous diront "ferme ta gueule" sans liberté pédagogique, les profs form'ront des robots des élèves qui en panique iront s'taper les sales boulots Ref 3 Oui mais ca branle dans le manche les mauvais jours finiront, Et gare à la revanche quand tous les élèves s'y mettront 
Repost 0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 09:26

Arrosako zolan
Chant basque

Arrosako zolan,kantu zirimolan
Nahiz eta telebixtan ez gaituzten modan
Euskararen gara,lokarri azkarra,
Gau ilun honetako gure artizarra
Zazpiehun langile,sutsu ta ekilez
Oraina ta geroa ez ditaizke berez,
Kontzertu hunen bidez,musika eztiez,
Euskal izen ta izana,betikotz bat bitez.


Kola ta hanburgesa,euskaldun baldresa
Gustua galtzea ere zer dugun errexa!
Kendu nahi digute,bihotz ta bertute,
Izaki klonikoak egin nahi gaituzte.
Jo dezagun bada,goraki aldaba
Multinazional hoien herria ez gara,
Bretoi ta kortzikar,kanak okzitandar
Nor bedera izaiteko har dezagun indar


Munduko herrien ta irrati libreen
Bilgune goxoa guk dugu urtero hemen
Uhainen ildoan,asmoak geroan
Elkarren ezagutza daukagu gogoan.
Munduko erronkak,herrien borrokak
Bildu gara hausteko zapalkuntzen sokak
Dantza ta irria,kantuz ilargia,
Gau hontan zoriontsu da Euskal Herria

Repost 0

Répétions.

Les jeudis soirs à 18h 30.

Au Foyer du peuple rue Brandis (Métro Baille)

Rencontres Glières Mai 2015

 

Articles

On a chanté...

We sing a lot ce 27 Mai 2010 for the manif des Oldcegetistes et for the Walk des without Papers.

Nous chantames pour les paysans Atenco à Toulouse le 23 Mai.

Le 1er Mai 2010 pour les Cravailleurs et les Cravailleuses esploités.

Et pour la mise à la retraite de Bernard Thibault avant 60 ans.

Le 23 03 manif intrepro à Marseille.

Le 11 03 2010 en soutien aux sans papiers Maison du Peuple Kurde.
Le 12 03 contre les expulsions à Marseille.
Au carnaval de la plaine début Mars
Le 8 03 2010 a la Manif des Femmes
Le 11 12 2009, à Marseille : A Andiamo, séance de dédicace de Patxi + vin blanc
Le 05 12 2009, à Marseille : marche des précaires
Le 28 11 2009, à Marseille : Manif contre la privatisation de la Poste, les megaphones chauffent
Le 24 11 2009, à Marseille : Manif des postiers et de l'éducation nationale contre la casse des services publics.
Le 17 11 2009, à Marseille : Manif des enseignants désobéisseurs, devant l'IUFM, On est trois mais y'a l'ambiance.
En octobre 2009 à Marseille : Manif contre l'expulsion de sans papiers afghans.